Un protocole signé en faveur de l’agriculture et du BTP

Photo Imaz Press Réunion

"Comme pour le protocole de valorisation agricole par enlèvement ou réduction d’andains signé en février 2015, l’État a entrepris un travail de concertation avec les collectivités, le monde agricole, les professionnels du transport, les maîtres d’ouvrage, les organisations de protection de la nature et les propriétaires fonciers afin d’élaborer un protocole destiné à faciliter et accompagner les procédures des différents acteurs concernant la réalisation de travaux d’épierrage des terres agricoles aux fins d’amélioration foncière et la valorisation des matériaux excédentaires issus de ces travaux pour les besoins du BTP" écrit la Préfecture de La Réunion dans un communiqué.

"Le protocole synthétise et précise les dispositions administratives au titre des différentes réglementations (environnementales et d’urbanisme) et propose une approche opérationnelle en préservant les enjeux humains et environnementaux. Ces procédures réglementaires ont été simplifiées pour permettre une réalisation rapide des travaux de récupération de matériaux nécessaires pour le BTP" continue la préfecture.

Ce protocole, a été validé le 28 septembre 2016 par la Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites (CDNPS), et le 6 octobre 2016 par la Commission Départementale de Consommation des Espaces Agricoles (CDCEA).

Il a été signé par les partenaires en préfecture le jeudi 1er décembre 2016.

Le principe de base institué par le présent protocole est de conditionner l’évacuation de matériaux rocheux excédentaires à la labellisation du projet de travaux d’amélioration foncière agricole. L’intégralité est à retrouver sur le site internet de la Préfecture : www.reunion.gouv.fr.

mots clés de l'article : agriculture , préfecture , BTP , La Réunion , Actus Reunion , Épierrage

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous