Soupçons d’emplois fictifs - François Fillon mis en examen

Photo : Imaz Press Réunion

Ce mardi 14 mars 2017, François Fillon a été mis en examen pour l’affaire des emplois fictifs supposés de son épouse et des enfants. Sa convocation était prévue ce mercredi, mais le candidat aurait finalement été entendu plus tôt par les juges. L’ex premier ministre est poursuivi pour détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique.

Le candidat de droite était initialement convoqué ce mercredi 15 mars, comme il l’avait annoncé le 1er mars lors d’une déclaration à la presse. Il a finalement été entendu plus tôt par les juges chargés de l’instruction du dossier sur les soupçons d’emplois fictifs.

L’ex premier ministre a donc été mis en examen, avec 24 heures d’avance sur la date prévue, notamment pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux, dans l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs de son épouse et ses enfants comme assistants parlementaires, a annoncé à l’AFP son avocat.

"La mise en examen est intervenue ce (mardi) matin. L’audition a été avancée pour qu’elle se déroule dans des conditions de sérénité", a ajouté Me Antonin Levy, qui n’a pas fait d’autre commentaire. Une source judiciaire a confirmé la mise en examen à l’AFP.

www.ipreunion.com avec AFP

mots clés de l'article : justice , présidentielle , candidat , françois fillon , Mis en examen , emplois fictifs , Actus Reunion , abus de biens sociaux , #PenelopeGate

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous