Roches Noires - Le bodyboardeur aurait été chargé par un requin d’environ 2 mètres

Photo : CRA

Ce dimanche 18 juin 2017, une attaque de requin s’est produite au large des Roches Noires. Plus de peur que de mal pour le bodyboardeur concerné qui en est ressorti avec de légères blessures. Le dispositif post-attaque a immédiatement été déclenché : aucun requin "potentiellement dangereux" n’a été prélevé, indique le centre de ressources et d’appui du risque requin (CRA). Après analyse de la planche de surf, les premiers éléments indiquent la responsabilité d’un requin bouledogue adulte d’environ deux mètres.

C’est dans la nuit de ce dimanche que trois palangres verticales avec alerte de capture ainsi qu’une palangre horizontale de fonds ont été installées aux Roches Noires. Ce lundi, c’est ensuite une plangre hydraylique qui a été mobilisée. Ce dispositif post-attaque, déclenché par le préfet, fait suite à l’attaque de requin survenue ce dimanche. Un bodyboardeur a été chargé par un squale. Il en est ressorti choqué et légèrement blessé.

Après analyse de la planche de bodyboard, l’association de médecins légistes "Squal’Idées" précise que selon les différentes dimensions de la morsure, la responsabilité d’un bouledogue adulte d’environ deux mètres est soulevée.

Le Cra indique qu’aucun requin potentiellement dangereux n’a été prélevé depuis le déclenchement du dispositif. Il devrait être déployé pour une durée de 72 heures, se divisant en plusieurs opérations de pêche ciblées. Les opérations sont censées viser uniquement les espèces potentiellement dangereuses pour l’homme aux abords d’une zone d’activité nautique.

mots cls de l'article : Réunion , La Réunion , attaque , requin , dispositif , roches noires , Actu , squale , post-attaque , CRA , Actus Reunion

voir galement en vido

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous