"Pass pa balé dann la kaz aprè 6 èr !"

photo imaz press reunion

Qui dit vendredi 13, dit superstitions ! Et plutôt que les chats noirs et miroirs brisés, les Réunionnais ont leurs propres croyances... parfois incongrues. Balai, femme enceinte, tisanes : petit tour des histoires péi propres à l’imaginaire créole.

Ne pas passer le balai après 6 heures ou éviter de contrarier une femme enceinte : à la sauce créole, les superstitions prennent parfois un tour inattendu. Argent, esprits et disputes... dans le doute, il vaut peut-être mieux jouer la prudence. Imaz Press a sélectionné pour l’occasion 13 croyances typiquement péi.


Les Réunionnais ont quelques soucis avec le balai : il est par exemple déconseillé de le passer après 6 heures. Plus que de la poussière, ce ménage impromptu risque de faire fuir l’argent !



Ne vous avisez pas non plus de passer le balai – même sans le vouloir – sur le pied d’un célibataire. Car il pourrait bien ne jamais se marier. Oui, on cherche encore le rapport entre le balai sur le pied et la bague au doigt.



Si les graines de kaskavel enchantent les oreilles dans un kayamb, il ne fait pas bon les semer dans la maison ! Le bruit en cascade risquerait peut-être d’attirer les mauvais esprits et les disputes.



Plutôt que l’échelle, à La Réunion, on préfère craindre les pieds de bois ! Il est donc déconseillé d’y monter après 6 heures (oui, c’est l’heure fatidique) : de mauvais esprits risquent de se cacher entre les branches.



Même chose pour la cueillette des plantes pour les tisanes. Il vaut mieux le faire avant 6 heures car passée cette heure et une fois la nuit noire tombée, elles perdent leurs vertus thérapeutiques pour se parer de propriétés maléfiques.



Minuit n’est pas non plus une heure où il fait bon sortir… ou rentrer ! Si vous passez la porte de votre maison à minuit, il vaut mieux entrer à reculons. Au moins, vous pouvez voir si des esprits mal intentionnés suivent vos pas.



Il n’est pas non plus conseillé de passer devant une église ou un cimetière à cette heure-ci. Oui, il vaut mieux faire le tour ou rentrer plus tôt, voire plus tard. Encore moins un vendredi 13, les superstitions, ça se cumule.



Dans la famille des croyances incongrues et sans explication apparente, je demande la femme enceinte ! Ne vous avisez pas d’en contrarier une. Vous vous exposerez à des conséquences physiques, comme un bouton dans l’œil. On cherche encore le rapport.



Autre superstition qui provoque l’interrogation : il ne vaut mieux pas se balader dans la nuit avec une barquette de cari à la main. Vous risquez d’attirer les mauvais esprits (oui, encore eux), alléchés par l’odeur de la viande.



Pour rester dans la sphère des animaux, évitez de tirer sur la queue de votre chien ou de votre chat. Vous pourriez les rendre voleurs. Ou juste vous faire mordre et griffer violemment.



Après les esprits, on parle d’argent : si vous manquez de sous, pensez à regarder où se trouve votre sac. Par terre ? Si c’est le cas, ça explique tout ! Mettre son sac par terre, ça revient à jeter de l’argent par les fenêtres.



Toujours dans le domaine du porte-monnaie, on a les fameuses mains qui grattent. À gauche, l’argent rentre. À droite, il sort.



Pour conclure avec les sous, une petite croyance loin d’être effrayante. Elle est même plutôt mignonne : les soirs de pleine lune, faites sonner vos pièces dans votre poche. Avec ce petit geste, l’argent ne devrait plus jamais vous manquer.


mp/

mots clés de l'article : croyances , créole , La Réunion , Vendredi 13 , Actus Reunion , superstitions

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous