Après Nout tout dans la mer, Nout tout dans la piscine à Boucan Canot

Photo mairie Saint-Paul

"Nout tout dan lo piscine boucan (opération boîte sardine)". Il s’agit du nom de l’événement programmé ce samedi 30 septembre 2017 à 11 heures dans le bassin de baignade de la plage située à Saint-Gilles-les-Bains. Objectif : réclamer un accès à la mer sécurisé dans le cadre de la crise requins.

 

Une manifestation organisée après celle de Nout tout dans la mer, le 9 septembre aux Roches Noires où plus de 1000 personnes se mettaient à l’eau malgré l’arrêté d’interdiction des activités nautiques. Actuellement sur Facebook, 150 participants confirment leur présence à ce rassemblement prévu ce samedi. 300 autres se disent intéressés.

"Allons tous ensemble inaugurer à notre manière la Piss in en toute légalité, tous serrés comme des sardines. Le max de personnes à la clé avec une belle photo qui parlera d’elle même. Présence de journalistes internationaux et peut-être un direct au JT de midi afin de monter à quoi on est rendu aujourd’hui à La Réunion", détaillent, en ligne, les organisateurs.

Lire aussi : On nage de nouveau à Boucan Canot

Ils invitent à ramener des banderoles comportant des messages, des parasols et des petites bouées. "Pas de matelas car le but est d’être un max de personnes. D’avance, merci de partager en masse cette invitation. À samedi, venez nombreux, ça sera historique #Crise requin #résistans974", ajoutent-ils dans leur post. D’autres proposent eux de ramener leurs planches de surf.

D’autres suggèrent de réaliser des grillades de squales de type bouledogue ou de venir vite car les places seront limitées à l’intérieur de la piscine récemment inaugurée. "On peut se baigner où sur l’île ? Réponse : vous pouvez nager partout sauf dans la mer. # Cherchez l’erreur", glisse un autre internaute.

Après l’opération interdite il y a plus de 15 jours, le secrétaire d’Océan Prévention Réunion (OPR), Jean-François Nativel, était mis en examen pour organisation d’une manifestation non-autorisée par arrêté préfectoral. Ce dernier s’étonne d’ailleurs de la présence des gendarmes ce dimanche à Manapany-les-Bains durant le nettoyage géant lancé par OPR.

Lire aussi : Jean-François Nativel mis en examen pour organisation d’une manifestation non autorisée

"Pour un stand et un nettoyage de plage c’est vraiment nous faire trop d’honneur. Pendant ce temps là, les voleurs peuvent continuer leurs activités tranquillement, écrivent ses administrateurs sur leur page.

Lire aussi : La Réunion pas si makot que ça

Les organisateurs de l’initiative du 30 à Boucan seront-ils aussi mis en examen pour s’être trempés en groupe dans le bassin de baignade ou pour avoir lancé un appel à la mobilisation ? Réponse d’ici quelques jours.

Lire aussi : Bloquer les routes ou se baigner, pas le même tarif

Pour rappel, À la reconquête de l’Océan était elle aussi interdite par arrêté municipal à l’Étang-Salé le 17 septembre. Plus de 200 personnes formaient une chaîne humaine avant d’effectuer un pique-nique géant sur la plage près du Bassin Pirogue.

Lire aussi : Etang-Salé - Plus de 200 personnes forment une chaîne humaine pour "la reconquête de la mer"

À Boucan et aux Roches, la baignade reste également proscrite depuis juin suite à la dégradations des filets anti-requins. De nouveaux dispositifs doivent prochainement être testés.

Lire aussi : Risque requin - Un nouveau filet prévu aux Roches Noires fin septembre

ts/www.ipreunion.com (mis en ligne mardi 26 septembre 2027 à 3h - actualisé)

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous