Mathieu Caizergues aurait été vu en vie dans les hauts de Saint-Joseph

Mathieu Caizergues

Mathieu Caizergues, le jeune gendarme portait disparu depuis le vendredi 23 juin 2017, aurait été vu par des pique-niqueurs ce samedi 9 septembre à la Crête dans les hauts de Saint-Joseph. Amaigri mais bien en vie, le jeune homme aurait été "formellement identifié" par des témoins affirme la famille du gendarme. La mère de Mathieu Caizergues est arrivée à La Réunion ce mercredi pour participer à la relance des recherches. Le jeune homme a disparu a disparu dans le cirque de Mafate alors qu’il était en randonnée avec deux amis

 

"Mathieu est en vie ! Il a été vu et formellement identifié samedi dernier sur la Crête de Saint-Joseph" s’exclame le message de la famille du dispru posté sur la page Facebook Retrouvons Mat. Une nouvelle photo du jeune homme y est publiée. Elle serait "plus ressemblante selon les témoins (...) en beaucoup plus amaigri" précise le post de la famille qui lance un appel "à tous les habitants du sud de l’île" en leur demandant "si vous l’apercevez, merci de nous contacter directement au 06 50 48 40 13".

Selon les pique-niqueurs qui l’auraient vu samedi Mathieu Caizergues est vêtu d’un tee-shirt noir avec des inscriptions jaunes, d’un jean, et de chaussures de rando marrons. "Il se peut qu’il soit désorienté, abordez-le avec précaution et appelez nous aussi vite que possible" demande la famille.

Le gendarme mobile de 24 ans, détaché à la brigade de La Possession, était aperçu pour la dernière fois dans la montée du cirque vers le Maïdo, entre la Brèche et Ticol le vendredi 23 juin dans l’après-midi. Il participait à une randonnée en compagnie de deux amis, un autre gendarme et le marie d’une gendarme, lorsqu’il a disparu. Selon ces témoins le jeune homme serait tombé sur la tête et se serait blessé mais semblait aller bien la dernière fois où il l’ont vu.

Lire aussi : Mathieu Caizergues aperçu pour la dernière fois à Mafate - Le randonneur reste introuvable

Les deux hommes qui accompagnaient le gendarme Mathieu Caizergue lors de sa disparition étaient placés en garde à vue ce mercredi 26 juillet 2017 dans le cadre d’une enquête pour non assistance à personne en danger. Ils étaient remis en liberté le lendemain.

Suite à leur audition, le procureur de Saint-Denis, Éric Tuffery, ouvrait une information judiciaire pour "non assistance à personne en danger". Depuis les investigations continuent sous l’autorité d’un juge d’instruction. Les enquêteurs s’attachaient à savoir pourquoi ces deux hommes ont mis autant de temps avant de prévenir les secours. en effet, de retour au point de départ de la randonnée sur le parking du Maïdo, peu après 17 heures, ses deux compagnons n’ont donné l’alerte peu après 20 h 30. Que s’est-il passé dans ce laps de temps ? C’est ce que veulent déterminer les enquêteurs.

Lire aussi : Gendarme disparu à Mafate : gardes à vue levées pour ses compagnons de randonnée

À noter que depuis le mardi 29 août, les recherches pour retrouver Mathieu Caizergues ont repris avec d’importants moyens aériens ont été déployés à l’aide de l’hélicoptère du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) et de la reconnaissance via des drones.

Lire aussi : Gendarme disparu à Mafate - Les recherches ont repris

La famille du jeune homme qui est donc de retour à La Réunion depuis ce mercredi va participer à une nouvelle vague de recherches.

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous