Munich - Neuf morts dans la fusillade d’un centre commercial. L’assaillant s’est suicidé

AFP - STR

Au moins neuf personnes ont été tuées et au moins seize ont été blessées dans une fusillade qui s’est produite ce vendredi 22 juillet 2016 vers 20 heures (heure de La Réunion) à Munich dans un centre commercial près du stade olympique de Munich, dans le sud de l’Allemagne. La police a annoncé à 3 heures 35 ce samedi que l’assaillant a mis fin à ses jours et qu’il a "vraisemblablement agi seul". Il s’agit d’une jeune Germano - Iranien de 18 ans. Une perquisition était en coursce samedi matin, au domicile de ses parents, selon plusieurs médias allemands.Un numéro d’urgence pour les proches des victimes a été mis en place 0800 7766350 ainsi qu’un numéro d’urgence pour informer la population +49-89-29101910.

Ce que l’on sait de l’attaque

- Que s’est-il passé ? -

La fusillade a éclaté peu avant 20 heures dans un restaurant McDonald’s avant de se poursuivre dans une rue adjacente. Des témoins évoquent trois assaillants qui sont ensuite entrés dans le centre commercial situé près du stade olympique, dans le nord de la ville, selon une porte-parole de la police.

Une vidéo, postée sur les réseaux sociaux montre des gens en train de fuir le restaurant et un homme habillé en noir tirant à plusieurs reprises sur eux.


VIDÉO. Images amateur - "Situation terroriste" à #Munich en #Allemagne : Au moins 9 morts https://t.co/RlFdVaziRb
— FRANCE 24 Français (@France24_fr) 22 juillet 2016

 

 

- 9 personnes tuées et 16 blessés dont 3 gravement -

Selon le dernier bilan diffusé par les autorités allemandes neuf personnes ont tuées dans la fusillade et seize blessés dont 3 gravement. Des enfants figurent parmi les blessés et de " jeunes personnes " parmi les morts, indique le chef d de la police de Munich

- L’assaillant âgé de 18 ans se suicide, aucun élément sur une motivation islamiste -

La police parle d’un acte "terroriste", mais dit n’avoir aucun élement établissant une motivation islamiste et souligne que le motif de l’attaque n’est pas connu. Le tireur qui a ensuite été identifié comme étant un june homme de 18 ans possédant la double nationalité allemande et iranienne s’est donné la mort. Son corps a été retouvé à un kilomètre du centre commercial. L’assaillant n’était pas connu des services de police

Selon Hubertus Andrä, le chet de la police de Munich, l’assaillant a crié quelque chose au moment de passer à l’acte. Il souligne que les investigations n’ont pas encore permis de déterminer ce qu’il a crié.
 

- Le précédent de l’attaque du train et des Jeux Olympiques de 1972 -

• Cette fusillade survient quelques jours seulement après l’attaque commise à Wurzbourg, non loin de Munich, par un jeune demandeur d’asile qui a attaqué à la hache des passagers dans un train. Cinq personnes ont été blessées, dont deux grièvement.
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque, la première que l’organisation jihadiste reconnait en Allemagne.
Le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière a indiqué que ce jeune de 17 ans était un "loup solitaire" manifestement "inspiré" par le groupe Etat islamique, sans toutefois faire partie d’un groupe islamiste.

Il était arrivé en tant que mineur non accompagné en Allemagne en juin 2015, année où le pays a accueilli plus d’un million de demandeurs d’asile, majoritairement entrés en Allemagne via la Bavière. Le jeune homme vivait depuis peu dans une famille d’accueil, non loin des lieux de l’attaque.

• Le centre commercial, qui a ouvert dans les années 70 et est le plus grand de Bavière, était entouré par les forces de l’ordre, alors que des hélicoptères survolaient la ville. Il est situé non loin du lieu où un commando palestinien avait pris en otage des athlètes israéliens pendant les Jeux olympiques de 1972, en tuant onze d’entre eux.

 

RETROUVEZ LES DERNIERES INFORMATIONS DANS NOTRE LIVE :

Heure de La Réunion

04h39 : la police indique que le dernier bilan de la fusillade est de 10 morts, dont l’assaillant, et de 16 blessés dont trois dans un état grave

04h33 : "Les motivations de l’assaillant qui avait la double nationalité allemande et irannienne ne sont pas connues" souligne Hubertus Andrä, chef de la police de Munich. Il précise que 2 300 policiers, "venus de tous le pays et d’Autriche", ont été engagés dans la recherche de l’auteur de la tuerie. L’assaillant a tiré au pistolet. Son sac à dos ne contenait aucune autre arme

Dans un premier temps, la police avait parlé de trois tireurs. En fait "deux personne ont quitté très rapidement les lieux de la fusillade mais c’était pour se mettre à l’abri et n’ont rien à voir avec l’attaque" explique le chef de la police

04h31 : L’assaillant était un jeune germano - iranien de 18 ans, indique le chef de la police de Munich dans une conférence de presse. ll vivait à Munich depuis pluss de deux ans et n’était pas connu des services de police.

03h56 : "Tous les transports publics fonctionnent à nouveau" déclare la police sur son compte Twitter.

03h39 : La police de Munich met fin à l’alerte "Nous avons trouvé une personne qui s’est suicidée". Il s’agit "vraisemblablement" du "coupable qui a agi seul", ajoute la police sur son compte twitter. Plus tôt dans la soirée, sur la base des témoignages recueilli, les policiers disaient qu’il y avait trois tireurs. Le bilan s’alourdit encore. Il est maintenant de neuf personnes tuées et d’une dizaine de blessés. Les raisons qui ont poussé l’assaillant à agir ne sont pas encore déterminées.

 


Fin de l’alerte avec circonspection.Nous avons trouvé une personne,qui a fait suicide. Vraisemblablement c’est le coupable, qui a agit seul.
— Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016


 

03h30 : Un corps a été retrouvé à environ un kilomètre du centre commercial. La personne pourrait avoir mis fin à ses jours, indique la police. Elle ajoute qu’elle vérifie si cette personne faisait partie des assaillants. Les policiers soulignent qu’elle n’a pas encore établi le nombre exact d’attaquants

03h12 : Le ministre allemand des Affaires étrangères souligne que le mobile de la fusillade n’est pas encore clair. "Le mobile de cet acte odieux n’a pas été complètement éclairci, nous disposons encore d’indices contradictoires" a déclaré le chef de la diplomatie allemande



 

03h09 : Une conférence de presse sera tenue par la police de Munich vers 4 heures

02h47 : La police de Munich dit avoir connaissance d’au moins 10 blessés. Elle souligne ne pas être en mesure de mettre fin à l’alerte. Les assaillants sont toujours recherchés

 


Nous connaissons au moins de dix personnes blessés. Nous ne pouvons pas donner fin de lálerte.#München, #Schießerei, #OEZ
— Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016


 


02h35 : Cette "attaque meurtrière de Munich m’horrifie au plus point", a déclaré le président allemand Joachim Gauck, dans un communiqué

02h31 : Les personnes qui ont assisté à la tuerie témoignent. Un homme qui faisait ses courses dans le centre commercial, Abim, a indiqué à la chaîne d’information en continu NTV que l’un des auteurs de la fusillade "était habillé en père Noël et portait des lunettes de soleil" rapporte l’AFP. Un autre, dont le nom n’a pas été donné mais qui était employé d’un des magasins du centre commercial, a indiqué avoir croisé un des assaillants. "J’ai regardé dans sa direction, il a tiré sur deux personnes et j’ai pris la fuite pour quitter le bâtiment en escaladant un mur. Et là il y avait des cadavres et des blessés", a-t-il témoigné.

Il a ajouté que selon un de ses collègues dans le centre commercial, un autre auteur de la fusillade "était chaussé de bottes militaires et portait un sac à dos".

Une jeune femme a également fait état d’un mouvement de panique alors qu’elle s’apprêtait à pénétrer dans un McDonald’s.
"On entrait dans le MacDo pour manger ensuite il y a eu un mouvement de panique" et les gens sont sortis en courant. La jeune femme a entendu trois coups de feu, "des enfants pleuraient, les gens se sont précipités vers la sortie en paniquant", a-t-elle ajouté.

01h49 : La chancelière Angela Merkel va réunir un conseil fédéral de sécurité ce samedi matin a annoncé le ministre à la Chancellerie Peter Altmaier. Il a ajouté : "nous sommes déterminés à tout faire pour que le terrorisme et la violence inhumaine n’ait pas voix au chapitre en Allemagne"



 

01h30 : Attention aux fausses images et aux fausses vidéos de l’attaque qui sont diffusées sur les réseaux sociaux

 


Attaque à #Munich : attention aux fausses images https://t.co/JB6ZGv5ogq par les @decodeurs
— Le Monde (@lemondefr) 22 juillet 2016

 

01h22 : Munich est une ville fantôme. Le Parlement de Bavière, les mosquées et des particuliers ont ouvert leurs portes pour que la population puisse se mettre à l’abri


Les mosquées de #Munich resteront ouvertes toute la nuit pour accueillir qui a besoin d’aide https://t.co/UbfNHGZShB pic.twitter.com/hid7UZlH53
— Le Figaro (@Le_Figaro) 22 juillet 2016

 

01h10 : Tous les transports en commun ont été arrêtés. La police souligne n’avoir aucune certitude sur le nombre des assaillants et précise que le chiffre de trois attaquants a été donné sur la base des témoignages recueillis sur les lieux de l’attaque

01h02 : Sur son compte twiter, la police dit vérifier "la possibilité" que la neuvième personne retrouvée morte soit "impliquée" dans l’attaque. Le corps se trouvait à proximité immédiate du centre commercial. La chasse à l’homme pour retrouver tous les assaillants se poursuit


We are verifying the possibility of one dead person being involved in the shooting, #München, #oez, #Schießerei
— Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016

 

00h21 : Le bilan de la tuerie passe à huit morts et à plusieurs dizaines de blessés, indique la police


Malheureusement il y a huit personnes tueés. #München, #oez, #schießerei
— Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016

 

00h17 : François Hollande a adressé un "message personnel de soutien" à la chancelière Angela Merkel, indique l’Élysée

00h 15 : une réunion de crise a eu lieu à la chancellerie allemande, indique l’agence de presse allemande DPA. La chancelière Angela Merkel n’a pas participé à cette réunion, note DPA

00h13 : La police de Munich met en place un numéro pour les proches des victimes 0800 7766350 ainsi qu’un numéro d’urgence pour informer la population +49-89-29101910. Ces numéros et ce message ont été publiés en français sur le compte Twitter de la police munichoise


Il y a un nombre central pour des membres en case des personnes absentes á munich, 0800 7766350, #Schießerei, #München, #oez
— Polizei München (@PolizeiMuenchen) 22 juillet 2016

 

00h02 : Les trois assaillants sont toujours en fuite. La police multiplie les appels dans toutes les langues demandant à la population de se mettre à l’abri. Des habitants de Munich publie des messages sur les réseaux sociaux disant qu’ils sont prêts à accueillir les personnes qui désirent se mettre en sécurité

23h55 : Aucune revendication n’a été émise. La police souligne qu’elle n’a pas pour le moment d’élément indiquant qu’il s’agit d’une attaque islamiste

 

Retrouvez notre précédent live ici

mots clés de l'article : morts , Allemagne , blessés , attaques , MUNICH , A la Une , assaillants , Actus Reunion

à voir également en vidéo

dossier associé

dossier

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous