Le skipper Kito de Pavant est arrivé à La Réunion à bord du Marion Dufresne

Photo : Imaz Press Réunion

Le skipper Kito de Pavant est arrivé à La Réunion à bord du Marion Dufresne, ce vendredi 30 décembre 2016. Victime d’une grave avarie alors qu’il participait au Vendée Globe, le navigateur avait été récupéré le 7 décembre dans le sud de l’océan Indien par le Marion Dufresne, navire ravitailleur des Terres antarctiques et australes françaises (TAAF) croisant à quelque 100 milles du lieu de l’incident.

Kito de Pavant se prépare donc à débarquer ce vendredi à La Réunion. Le Marion Dusfresne terminait ses manoeuvres et se préparait à accoster à 7h40, au quai 8 du port Ouest. Le skipper français a assisté à l’accostage depuis le pont du navire.

RETROUVEZ SES PREMIERS MOTS, ET LES INTERVIEWS DE L’EQUIPAGE DANS NOTRE ARTICLE CONSACRE A SON ARRIVEE

Parti le 6 novembre des Sables-d’Olonne, son bateau, Bastide Otio avait subi un choc brutal avec un objet flottant non identifié le mardi 6 décembre, entraînant une avarie de quille et une voie d’eau importante au niveau du puits de quille, contenue dans le compartiment du moteur. Après avoir affalé ses voiles, Kito de Pavant était resté à l’intérieur de Bastide Otio, dérivant à 3 noeuds vers le Sud-Ouest, au nord des îles Crozet. Il est resté en contact permanent avec la direction de course du Vendée Globe, à qui il a signifié son abandon.

"Avarie très grave, impossible à réparer et potentiellement dangereuse pour ma sécurité", avait expliqué Kito de Pavant par téléphone. "L’eau est à 5°C. La situation ne me permet pas d’envisager une autre solution que d’évacuer le bateau, le risque de chavirage est trop important et, surtout, je ne peux déplacer le bateau au risque de détériorer encore la situation."

 


🎥 Kito De Pavant revient sur son avarie. Le Marion Dufresne des TAAF est en route pour lui porter secours @Made_in_Midi #VG2016 pic.twitter.com/6FxWlEtS8d
— Vendée Globe (@VendeeGlobe) 6 décembre 2016


 

 

Dans un communiqué, la préfecture de La Réunion précisait que "le voilier a été localisé rapidement par le CROSS grâce à l’interface de localisation développée par l’agence européenne de sécurité maritime. Cette même application a permis de localiser le navire ravitailleur des TAAF à une centaine de milles nautiques (environ 200 km) de la position du voilier en avarie".

"Le CROSS Réunion a alors pris la décision d’engager le navire ravitailleur des TAAF "Marion Dufresne" dans l’opération de sauvetage. Le navire s’est dérouté de sa route commerciale pour porter assistance au navigateur en détresse. Le navigateur s’est réfugié dans la capsule de survie du voilier en attente des secours. Le lien entre le navigateur et le CROSS Réunion a été réalisé par des contacts à intervalles réguliers par liaisons satellitaires" explique encore la Préfecture.

Au moment du sauvetage, Bastide Otio se trouvait alors en 10e position du Vendée Globe, à plus de 3000 milles de la tête de course, toujours occupée par Armel Le Cléac’h, au classement.

mots clés de l'article : voile , marion dufresne , tour du monde , voilier , skipper , vendée globe , Actus Reunion , kito de pavant

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous