Le protocole légine signé

photo d’archive imaz press

Fédérer les petits et les gros professionnels de la filière. Voici l’objectif du protocole d’accord " légine " signé entre le Syndicat des armements réunionnais des palangriers congélateurs (SARPC) et le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de La Réunion (CRPMEM).

Une nouvelle officialisée suite aux engagements pris durant la campagne des élections professionnelles au CRPMEM rappelle dans un communiqué les deux signataires. Ce document fixe le montant versé par la grande pêche artisanale à la petite pêche via un quota supplémentaire de 100 tonnes pour les armements historiques.

Une partie ensuite versée à un fonds censé soutenir l’industrie artisanale locale. L’entreprise retenue : Réunion Pêche Australe n’a pu atteindre ces 100 t sur la saison 2016/2017. Les armements du SARPC vont donc faire bénéficier le Comité des pêches des retombées financières de ce quota. Soit 50 000 euros.

Le protocole prévoit également de financer des projets structurants, d’accompagner à terme l’installation de jeunes professionnels et de mettre en commun les moyens.

www.ipreunion.com
 

mots clés de l'article : Actus Reunion , Protocole légine Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de La Réunion

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous