Le festival d’improvisation de retour sur les planches

photo imaz press Reunion

Après un an d’absence, le cinquième festival de théâtre d’improvisation de La Réunion est de retour du 12 au 16 décembre à Saint-Paul. Dans l’objectif de développer la discipline sur l’île, le festival se veut aussi ouvert au monde avec la venue d’invités étrangers et français afin de faire profiter des différentes formes d’improvisation avec le public péi.

Une semaine de spectacles d’improvisation sous toutes ses formes. Des classiques duels aux pièces théâtrales plus longues et recherchées, l’improvisation fait son retour pour cinq jours de spectacles à Saint-Paul du 12 au 16 décembre. L’envie des organisateurs : "partager des expériences d’improvisation avec des artistes venus du monde entier afin d’améliorer le niveau" sur l’île raconte Yoann Olivier, membre de la ligue d’improvisation réunionnaise (LIR) et de la commission organisatrice du festival.

Pour Camille Tecchio, membre de la LIR qui organise également le Feriir - Festival rigolo et international d’improvisation de La Réunion-, "l’improvisation prend de plus en plus d’ampleur à La Réunion". Avec "un public très fidèle", la ligue met en place de nombreux ateliers pour les débutants. "On a sept équipes dans les quatre coins de l’île" expose la jeune improvisatrice. Les trois membres de la ligue présents pour la conférence de presse :

- Trois invités de prestige -

Lisa Mela, qui fait partie de la commission organisatrice du festival indique que "trois improvisateurs professionnels" monteront cette année sur les planches du Feriir. Inbal Lori, une comédienne israélienne "ne parle qu’anglais, mais un traducteur sera sur scène" précise l’organisation. Le néo-calédonien Edouard Waminya proposera une forme d’improvisation "que tout le monde n’est pas autorisé à faire", le "casting". L’idée : "quatre acteurs passent un casting imaginaire pour un film imaginaire". Enfin, un invité fidèle et célèbre, Alain Degois dit "Papy" qui a notamment découvert de nombreux talents comme Jamel Debouzze ou Arnaud Tsamère.

- Une démonstration d’improvisation -

À quelques heures du début du festival, les trois membres se sont prêtés au jeu de l’improvisation à travers un "freeze" : deux personnages improvisent, et un troisième peut geler la partie pour prendre part à la scène en remplaçant l’un des deux improvisateurs. Démonstration :


La ligue réunionnaise d’improvisation nous fait une démonstration 😅 pic.twitter.com/LDkx6X47QV
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 7 décembre 2017

hf/

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous