Le courage grâce au danger

Photo Shazia Bhatti (AFP)

Shazia Bhatti est pakistanaise et photographe pour l’AFP. Elle raconte son travail au quotidien dans un making of in intitulé "Le courage grâce au danger". Une formidable leçon de vie

"Quelques années après avoir commencé à travailler comme caméraman dans la région du Pakistan où j’habite, des hommes m’ont attaquée parce que je filmais. Ils m’ont poussée et bousculée et ont cassé ma caméra. Ma mère et mes proches, inquiets, ont tenté de me persuader de changer de métier, de trouver du travail dans un bureau. J’ai refusé.

" Il n’y a pas d’endroit vraiment sûr pour une femme au Pakistan ", je leur ai dit. " Le danger est partout, où que je me trouve. Je connais et j’aime mon travail. Quand je travaille dans le danger, cela me rend plus forte. Je me sens plus vivante ".

Travailler comme photographe et caméraman est un vrai défi dans mon pays. Il est très conservateur socialement et la ville où j’habite, Multan dans le Pendjab, a une réputation de violence faite aux femmes. On n’entend parler que de " crimes d’honneur ", de viols collectifs approuvés par des conseils de villages, ou de jeunes filles données à un rival pour clore un différent.

C’est encore plus difficile si vous faites quelque chose qui rompt avec les traditions : une femme filmant un évènement. J’ai toujours un œil dans le viseur et l’autre sur les hommes qui s’approchent pour me reluquer. Quand je vais dans le sud, pour couvrir par exemple les activités des extrémistes dans les zones rurales, je suis encore plus prudente"

La suite par ici =>

mots clés de l'article : journaliste , reporter , Making of , Actus Reunion , Shazia Bhatti

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous