La recherche de l’égalité toujours d’actualité

photo imaz press reunion

Ce mercredi 8 mars 2017 et jusqu’à la fin du mois, les collectivités, les associations et les particuliers célèbrent la journée internationale des droits des femmes. Si cette dernière se traduit par des moments festifs, elle est aussi l’occasion de relater les nombreuses inégalités qui existent encore d’avec les hommes dans la vie privée et professionnelle.

Le dimanche 5 mars dernier, un homme a été mis en examen pour meurtre après avoir renversé de manière intentionnelle son ex-compagne. Un drame qui rappelle la mort de Géraldine Nauche, tuée par son ex-mari sur le parking d’un centre commercial de Sainte-Marie en 2016.

Si les violences faites aux femmes - elles ont fait l’objet des premiers états généraux tenus à La Réunion en fin d’année dernière - sont encore empruntes dans le quotidien et les colonnes des médias, les inégalités, salariales et les discriminations continuent elles aussi de faire rage.

Dans la rue, à la veille de la 40e journée internationale des droits des femmes (voir son histoire par ailleurs), les passants gardent un avis mitigé sur la tenue d’évènements une fois par an. Pour beaucoup, il est nécessaire de faire cette piqure de rappel, pour d’autres, cette journée n’a pas lieu d’être si dans le même temps, "il n’existe pas de journée de l’homme". 



Dans une étude consacrée aux inégalités entre les deux sexes publiées ce mardi, l’INSEE fait état d’un trop grand nombre de différentes toujours existantes. En effet, à La Réunion, les femmes accèdent moins facilement à l’emploi, ce qui constitue la principale inégalité sur l’île. Seules 42% des femmes en âge de travailler ont un poste contre 52% des hommes. De même que les métiers des femmes restent moins diversifiés que ceux des hommes, tandis qu’elles apparaissent plus souvent déclassées que leurs homologues masculins. Pourtant, toujours selon l’INSEE, les filles réussissent mieux à l’école que les garçons.

Ce sont contre ces différences que les associations mais aussi les collectivités et les instances de l’Etat luttent contre "ce qui ne devrait plus exister". Malgré ce, Odette Poncet, présidente de l’association Femme Solid’Air, qui participera à une réunion sous l’égide du Préfet ce mercredi, reconnaît que des avancées ont été notables en matière de droit des femmes ces dernières années.



Si le nuage menaçant des violences conjugales plane sur cette 40e journée internationale des droits des femmes, de nombreuses manifestations sont prévues sur l’île.

Les manifestations organisées sur l’île

A Saint-Louis, des débats et témoignages, accompagnés d’une exposition photo se tiendront de 8h00 à 13h00 au Baradiar.

La cité des Métiers organise elle aussi de nombreuses activités autour de la Femme Débats témoignages de femmes entrepreneurs et expostion photo sont au programme, qui est à retrouver dans son intégralité sur www.citedesmetiers.re

Pôle Emploi dédie également la matinée de ce mercredi à la Femme, autour de différents ateliers organisés dans l’agence de Sainte-Clotilde. Job dating et ateliers divers seront organisés de 8h00 à 12h00.

Enfin, à retrouver sur le site internet de la préfecture, 34 manifestations organisées aux quatre coins de l’île, dont le lancement d’une campagne de prévention contre les violences faites aux femmes, rythmeront cette journée.

jm/

mots clés de l'article : femmes , associations , La Réunion , débats , violences conjugales , actualités , journée internationale des droits des femmes , Actus Reunion

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous