Vitres surteintées : on peut échapper à l’interdiction

photo imaz press reunion

Depuis le 1er janvier 2017, les vitres avant trop sombres des voitures sont passibles de sanctions. Amende, retrait de points, voir immobilisation du véhicule : le prix est lourd à payer si surteintage est constaté. Alors qu’une action de groupe s’organise actuellement à La Réunion pour réclamer un amendement spécifique pour les Outre-Mer, la DEAL (Direction de l’environnement, aménagement et logement) rappelle que des dérogations existent. Mais elles ne concernent qu’une petite frange de véhicules : les voitures conduites par des personnes atteintes de maladies génétiques rares et les véhicules blindés.

Depuis le 1er janvier 2017, le surteintage des vitres avant des véhicules est passible de sanctions. Et ce n’est pas du goût de tous les usagers, qui risquent une amende de 135 euros et un retrait de trois points du permis de conduire s’ils ne se plient pas à la législation. Voire même une immobilisation du véhicule.

Si cette interdiction existait déjà auparavant, ce sont les sanctions qui ont fait leur apparition au début de l’année. Les véhicules sortant d’usine sont déjà censés répondre à cette obligation. Pour les services publics, le surteintage représente "un danger" sur les routes. Gilbert Ricquebourg, délégué à la sécurité routière à la Deal (Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement) le confirme : "La transparence nous permet de visualiser d’éventuels comportements dangereux sur la route". Tels que le non-port de ceinture ou l’usage du téléphone au volant.

Concernant l’idée d’un amendement spécifique pour La Réunion, le responsable reste sceptique. "La loi est valable pour le territoire national, et elle s’applique déjà, depuis le 1er janvier" fait-il valoir. Car, depuis quelques jours, plusieurs usagers se regroupent autour de l’association Tuning Réunion. Cette dernière a soulevé l’hypothèse d’un amendement "pour l’Outre-Mer". Elle propose également "la mise en place d’un cadre légal pour la pratique de la personnalisation automobile, voir l’obtention d’un contrôle technique adapté au tuning". Au micro de RTL Réunion, le président du collectif, William Colter, précise que le mouvement bénéficie du soutien du député Jean-Jacques Vlody. Selon ce dernier, la demande déjà envoyée au Premier Ministre, est actuellement en cours d’examen.

- Véhicules blindés et pathologies rares ne sont pas concernés -

Si des interrogations autour des filtres UV et de leur conséquence sur la peau sont aussi évoquées, la dermatologue Anne Kolbe qui exerce à Saint-Pierre, relativise. "Un pare brise feuilleté stoppe déjà les rayons UV-A, les plus fréquents" indique la praticienne en précisant que "le surteintage, ce n’est pas un filtre UV".

Gilbert Ricquebourg précise néanmoins que des dérogations sont possibles, dans le cas de certaines maladies et sous certaines conditions. Elles sont indiquées dans le texte du 18 octobre 2016, qui relate les catégories de véhicules pouvant déroger à la limite de 70 % du coefficient de transmission lumineuse. Sont concernés "les véhicules blindés destinés à la protection des personnes et/ou des marchandises" ainsi que "les véhicules destinés au transport de personnes atteintes de maladies spécifiques à condition que la personne susceptible d’être transportée soit domiciliée à la même adresse que celle figurant sur le certificat d’immatriculation du véhicule ou justifie d’un lien de parenté direct avec le titulaire du certificat d’immatriculation".

Ces maladies génétiques sont rares : il s’agit du xeroderma pigmentosum , de la porphyrie érythropïétique congénitale ainsi que de la protoporhyrie érythropoïétique. Des noms barbares qui cachent des peaux extrêmement fragiles, où la moindre exposition à la lumière du soleil peut être fatale. Les personnes contractant ces maladies "ne peuvent pas être exposées, même à la lumière" souligne le docteur Anne Kolbe. "Pour eux, plus c’est foncé, mieux c’est mais il s’agit de maladies très rares" nuance t-elle.

À noter que les films anti-UV ne sont pas forcément opaques ! Il existe des films solaires parant aux rayons ultraviolets incolores. Mais il est également bon de noter que les films pour vitrage opaques aident aussi à baisser l’ardeur du rayonnement et ainsi amoindrir la température à bord du véhicule. Toujours bon à prendre à La Réunion quand on a pas la clim.

mots clés de l'article : permis de conduire , voitures , amende , vitres , Actus Reunion , surteintage , teintées

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous