Feux de forêts : les pompiers sur le qui-vive

Photos : Imaz Press Réunion (Johanna Martin)

Comme chaque année, le service départemental d’incendie et de secours est en alerte à cette période de l’année. Depuis le 15 septembre et jusqu’au 15 janvier 2017, La Réunion est placée en vigilance renforcée concernant le risque d’incendie de forêts, risque qui est, durant cette période, bien plus élevé. Avec le concours du Parc national, de l’Office national des forêts, de Météo-France de la Police et de la Gendarmerie, 280 sapeurs-pompiers sont déployés durant cette période.

L’année 2016 a été dure pour les pompiers. 583 départs de feu ont été recensés, brûlant 354 hectares de végétation. Plus de 300 incendies se sont déclarés durant la période la plus à risque. soit une dizaine d’interventions journalières pour les soldats du feu.

La saison à risques 2017 est ainsi lancée, avec la présence du DASH-8 et des effectifs supplémentaires. De même, les différents acteurs de lutte contre les feux de forêt - le Parc national, l’Office national des forêts, Météo-France, la police et la gendarmerie - travaillent ensemble afin de mailler au mieux le territoire. Durant la période, les services se réunissent une fois par semaine (et communiquent par téléphone quotidiennement) pour faire le point sur les interventions passées et l’organisation à venir. Une carte, évaluant les zones à risques sur le territoire est mise à jour chaque matin, avant d’être également envoyée aux communes de l’île.

 


SDIS, ONF, Parc National, Météo France et forces de l’ordre se réunissent chaque semaine pour faire le point, en période à risques pic.twitter.com/lI1SIncwX5


— Johanna Martin (@johmrt) 12 octobre 2017



 

Cette année, plusieurs "nouveautés" composeront le quotidien des pompiers durant cette saison, acteurs centraux de la lutte contre les incendies. "Nous nous sommes rendus compte qu’il fallait surveiller davantage les zones littorales de l’île. On a beaucoup de départs de feu tant sur les zones de cannes que de broussailles" explique le colonel Paul Boucheron chef du groupement opération au SDIS, qui souligne qu’il sagit d’interventions quotidiennes.

De même, afin de lutter au mieux contre les feux, une cellule interservice RCCI, pour "Recherche des causes et circonstances de l’incendie", a cette année été mise en place. "Cela va servir à évaluer le pourcentage de malveillance ou d’imprudence et ainsi générer des actions. En cas d’imprudence, nous mettons en place des actions de prévention, en rappelant qu’il ne faut pas faire de feu quand il y a du vent, ou encore utiliser les places à feu lors de pique-niques" souligne le colonel Boucheron. Pour la malveillance, ce sont les forces de l’ordre qui prennent le relais. "C’est cette complémentarité qui va faire l’efficacité", relève également le chef du groupement opération.

De même, les effectifs augmentent durant la période à risques "feux de forêts". La saison réunionnaise, particulièrement longue, demande des moyens humains, matériels et financiers importants.

 


"Cette saison est pour nous d’une importance capitale" admet le colonel Boucheron, chef du groupement opération du #SDIS pic.twitter.com/b63Ii6IyRA


— Johanna Martin (@johmrt) 12 octobre 2017



 

Les pompiers sont, sur le terrain appuyés par le DASH-8 en cas de nécessité, mais aussi par les patrouilles de terrain de l’Office national des forêts (ONF) qui réalisent prévention et surveillance des départs de feu. "101 000 hectares de forêt gérés par l’ONF sur les 120 000 hectares qui couvrent La Réunion sont concernés par le risque d’incendie" explique Sylvain Léonard, directeur régional de l’ONF.

 


L’ONF participe activement à la lutte contre le risque de feu de forêt. 101.000 hectares de végétation sont concernés pic.twitter.com/4aY1s0LRVQ


— Johanna Martin (@johmrt) 12 octobre 2017



 

Hormis la saison des feux de forêts, les sapeurs-pompiers se préparent également à la saison cyclonique, qui entraîne de nouveaux risques. Différence de matériel, situations exceptionnelles, le SDIS 974 ne peut se permettre de "respirer" un peu avant le mois de mai.

jm/

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous