Des groupes de parole pour les victimes de violences sexuelles

L’unité psychotrauma et le centre de ressources de l’Établissement public de santé mentale de La Réunion (EPSMR) organisent ce mois-ci les premiers groupes de parole destinés aux victimes de violences sexuelles dans l’enfance et/ou l’adolescence. Ce dispositif innovant, soutenu par l’Agence de Santé Océan Indien, "vise à donner aux victimes la possibilité de rencontrer des professionnels de santé mais également d’autres victimes dans un cadre sécurisant, respectueux, sans jugement et absolument confidentiel" explique l’EPSMR.

"Grâce à un travail autour de la parole et du corps, les professionnels qui animent ces groupes accompagnent les participants pour les aider à s’exprimer sur leur vécu et sur les difficultés rencontrées. Ils leurs proposent d’échanger et de partager avec d’autres personnes et leur apportent bien entendu un soutien" note l’Établissement public de santé mentale de La Réunion.

Les groupes s’adressent à toute personne de plus de 15 ans ayant été victime de violences sexuelles dans l’enfance et/ou l’adolescence. A noter que les mineurs (de 15 à 17 ans) doivent être accompagnés par une personne majeure de leur choix, lors de leur 1ère inscription au groupe. Chaque session comporte 12 séances de 1h30 à 2h chacune à raison d’une séance par semaine. Les groupes peuvent compter jusqu’à 8 participants et sont animés par deux professionnels de l’Unité Psychotrauma de l’EPSMR.

Les personnes qui souhaitent s’inscrire ou simplement se renseigner peuvent contacter l’unité au 02 62 21 37 71.

Trois lieux et plusieurs créneaux horaires sont proposés :
- Le groupe Est se réunit le mardi matin à Saint-André
- Le groupe Nord se réunit le mercredi après-midi à Saint-Denis.
- Le groupe Ouest se réunit le jeudi soir à Saint-Paul.

 

mots clés de l'article : hôpital , victimes , viol , violences sexuelles , actualité de la réunion , EPSMR , établissement public de santé mentale de La Réunion , Actus Reunion

à voir également en vidéo

suivez-nous