Carlos n’a pas éteint le volcan

Photo : Imaz Press Réunion

La tempête tropicale modérée Carlos n’a pas eu raison du Piton de la Fournaise. L’éruption, débutée le 31 janvier, se poursuit. En raison des mauvaises conditions météorologiques, aucune reconnaissance visuelle n’a cependant pu être effectuée ce mardi.

Selon le dernier bulletin d’activité du Piton de la Fournaise, le "trémor volcanique" - soit l’indicateur de l’intensité éruptive en surface - se maintient à un niveau d’intensité élevé. Il est comparable à celui observé depuis le début du phénomène. Aucune sismicité n’a été enregistrée "au cours de la journée" sous le volcan.

Seul élément nouveau : après une "très légère déflation" de l’édifice détectée sur une semaine, avec une contraction d’environ 5 mm de la zone sommitale, c’est une inflation qui semble s’amorcer depuis ce lundi. L’observatoire volcanologique précise que "ce paramètre sera à confirmer ces prochains jours".

Pour rappel, c’est dans le secteur de Château Fort, sur le flanc Sud du volcan, que l’éruption est localisée. Cependant, suite au passage de Carlos, les mauvaises conditions météorologiques n’ont pu permettre aucune reconnaissance aérienne ou au sol ce mardi. Aucun débit en surface n’a également pu être estimé par méthode satellite.

Imaz Press vous invite à (re)visionner ses survols d’un spectacle tout feu tout flamme. Retrouvez ici l’ensemble de nos reportages sur le Piton de la Fournaise.








 

mots clés de l'article : Volcan , éruption , piton de la fournaise , lave , Observatoire volcanologique , Actus Reunion

à voir également en vidéo

dossier associé

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous