Des moyens supplémentaires au titre de la "solidarité départementale"

photo RB imaz Press Réunion

Devenue tempête tropicale modérée Berguitta continuait à s’éloigner de La Réunion après un passage au plus près de l’île en milieu d’après-midi ce jeudi 18 janvier 2018. A 10h ce vendredi 19 janvier, elle se situait à 385 km au Sud-Ouest de La Réunion, continuant sa descente à 26km/h vers le Sud-Ouest de l’Océan Indien. L’alerte orange a été levée depuis 8h ce matin. Si le préfet a refusé de déclencher l’alerte rouge, la moitié sud de La Réunion a clairement connu un temps de cyclone, avec des vents importants et surtout une pluie diluvienne ayant entraîné inondations, crues, évacuations et beaucoup de dégâts sur le réseau routier. Au lendemain du passage du phénomène, La Réunion panse ses plaies ce vendredi. Suivez l’évolution de la situation partout dans l’île sur ce live, ainsi que sur la page facebook d’Imaz Press Reunion.

15h50 - Le Département annonce débloquer 5 millions d’euros d’investissement en plus pour les routes. 

14h08 - La préfecture a établi un point de situation suite au passage de Berguitta. Au plus fort de l’épisode, ce sont 86 personnes qui ont été secourues. Les services de la gendarmerie, de la police nationale, du SDIS et des FASZOI ont procédé à 190 interventions.

293 personnes ont été hébergées et 161 évacuées.

Le réseau d’eau reste encore fortement impacté. À 11 heures, 22 000 abonnées étaient encore privés d’eau, principalement sur Saint-Joseph, Saint-Leu, Le Tampon et Saint-Philippe. La qualité de l’eau reste dégradée sur une bonne partie de l’île.

11h50 - À 11 heures, 8000 clients étaient encore privés d’électricité. Ce matin, EDF a affrété 4 hélicoptères pour accélérer le diagnostic des pannes sur les lignes électriques moyenne tension.

C’est désormais un travail de fourmi qui es engagé afin de réparer le réseau "basse tension" dans des zones plus isolées et difficilement accessibles. Les techniciens vont donc intervenir rue par rue et client par client. Pour faciliter leur travail, EDF invite les foyers privés d’électricité à contacter le 0 800 333 973.

10h50 - C’est l’heure du nettoyage à l’Étang-Salé : l’état de certains axes nécessitera sans doute plusieurs heures de travaux. 


Après #Berguitta, le nettoyage à l’Étang-Salé pic.twitter.com/0b8lyRPnGg
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 19 janvier 2018


 

10h30 - La tempête tropicale continue de s’éloigner de La Réunion. Elle se trouve maintenant à 385 km au Sud-Ouest de l’île, par les points 24.2 Sud et 53.3 Est. Le système se déplace à la vitesse de 26 km/h vers le sud-ouest.

10h17 - Les recherches se poursuivent avec un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie sur le secteur de l’Étang-Salé les Hauts. Un homme aurait été emporté par les eaux près de la Ravine Renaud.

8h54 - Les niveaux baissent sur la majorité des cours d’eau de l’île. Seule la Rivière Saint-Denis reste en vigilance crues (niveau jaune). 

Les décrues devraient se poursuivre durant la journée et sans nouvelles précipitations, les niveaux habituels seront de retour ce week-end. La prudence reste cependant de mise dans le cadre des activités exposées sur l’ensemble des cours d’eau de l’île concernés par les pluies, principalement en cas de submersion des radiers.

8h50 - À Saint-Joseph, les crèches municipales, micro-crèches et centres aérés restent fermés ce vendredi. Par ailleurs, la route de la Passerelle est interdite à la circulation, hormis pour les riverains. 

8h18 - L’alerte orange est levée depuis 8 heures ce vendredi matin, "compte tenu des dernières évolutions du système dépressionnaire". Un point de situation et un bilan plus global seront effectués par la préfecture dans la matinée.

7h44 - Retrouvez le point sur l’état du réseau routier, commune par commune, en cliquant ici : "L’après Berguitta, le point sur le réseau routier". 

7h17 - Berguitta continue de s’éloigner rapidement de La Réunion. Située à 305 kms de nos côtes par les points 23.7 Sud et 53.9 Est, la tempête tropicale modérée s’éloigne vers le sud-ouest à une vitesse de 26 km/h.


Tempête Tropicale Modérée #BERGUITTA 982hPa le 19/01 7h 23.7S/53.9E > S-O 26km/h ® 305km https://t.co/oDMWEYLYz0 pic.twitter.com/5mgPBMES1q
— Lionel (@meteo_reunion) 19 janvier 2018


7h17 - Maintenant que les conditions météorologiques se sont améliorées, il faut maintenant constater les dégâts. Ici, au Bassin Pirogue à l’Étang-Salé, la plage est jonchée de déchets - naturels ou non. 



7h04 - Le député Thierry Robert a écrit à la ministre de l’Outre-Mer pour lui demander une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle à La Réunion, notamment pour les communes fortement touchées par Berguitta.

4h - Située à 230 kms de nos côtes par les points 23.2 Sud et 54.5 Est et maintenant tempête tropicale modérée, Berguitta continue à s’éloigner de La Réunion. Elle poursuit sa descente vers le sud-sud-ouest à une vitesse de 24 km/h. 

La Réunion se relève peu à peu du passage de Berguitta

Au lendemain du passage Berguitta, la vie reprend peu à peu son cours sur l’île. ce vendredi 19 janvier. L’aéroport Roland Garros annonce sa réouverture à partir de 8h. Il est conseillé aux passagers de tout de même se rapprocher de leur compagnie aérienne afin de faire le point sur les horaires de vol.

Le réseau EDF a lui aussi également souffert.Le pic de la tempête à 18 heures a provoqué des dégâts très importants sur le réseau électrique.
Le passage de la tempête tropicale BERGUITTA au plus près de l’île entre 17h et 18h a provoqué de nouvelles pannes, principalement dans l’Ouest et le Nord de l’île jusqu’en début de soirée. À 22h00, sur les 72 000 clients impactés dans la journée, 18 000 foyers étaient privés d’électricité. Les interventions d’urgence se sont poursuivies dans la nuit, malgré les difficultés que doivent parfois surmonter les équipes.

Déjà impactés par les pluies du cyclone AVA, début janvier, les agriculteurs paient également un lourd tribu avec la forte tempête tropicale Berguitta. " Le réveil sera difficile ce vendredi avec de gros dégâts à prévoir " confiait Jean-Benard Gonthier, président de la Chambre d’agriculture jeudi après-midi, à l’issue d’une tournée dans les champs de Petite-Ile. Les techniciens de la Chambre d’Agriculture devraient dès ce vendredi travailler à l’évaluation des dégâts sur l’ensemble de l’île. Il faut d’ores et déjà s’attendre à une hausse des prix des fruits et légumes sur les étales.

Le réseau routier du sud et de l’ouest de l’île a également fortement souffert du passage de Berguitta. Les services des routes sont eux aussi mobilisés afin de faciliter le retour à la normale dans les meilleurs délais.

De l’eau, beaucoup d’eau, surtout dans le sud

Bien plus que le vent, le phénomène le plus impactant de Berguitta fut la pluie. Il a beaucoup plu sur la moitié sud de l’île d’une zone allant de Sainte-Rose à Saint-Leu. Sur 24 heures à date de ce jeudi 16h00, ont été recueillis : 479 mm à Bellecombe, 419 mm à la Plaine des Makes, 306 mm à Cilaos, 271 mm à l’Etang Saint Leu. Pour rappel, Météo-France lançait ce jeudi en journée une vigilance fortes pluies renforcée sur le Sud, le Sud-Est et l’Ouest au regard des cumuls de pluie qui devenaient exceptionnels sur ces différentes régions. À Grand Coude à Saint-Joseph, le record du mois de janvier le plus pluvieux depuis 1980 pourrait même tomber.

À lire aussi : Grand Coude à Saint-Joseph - Vers un record de pluie depuis Hyacinthe

Conséquences, beaucoup d’habitations inondées, une crue exceptionnelle de la Rivière d’Abord et de la Rivière Langevin, ayant entraîné l’évacuation des riverains, de nombreuses routes inondées et des radiers submergés. Berguitta aura incontestablement été une tempête d’eau.

mots clés de l'article : Météo , cyclone , tempête , Actus Reunion , Berguitta , Berguitta

à voir également en vidéo

dossier associé

suivez-nous