Air Austral veut rassurer ses passagers et "souhaite que le syndicat revienne à la raison"

photo imaz press Réunion

La compagnie Air Austral veut rassurer après le dépôt d’un préavis de grève illimité par une partie de son personnel navigant. Le préavis, déposé le 27 décembre, devrait prendre effet le 2 janvier, en pleine haute saison. Pour l’heure, la compagnie assure qu’"aucune perturbation à ce jour n’est à signaler", dans un communiqué que nous publions ci-après. La compagnie en profite pour faire le point sur "les principaux points de désaccords" entre direction et syndicats, et dénoncer l’attitude du syndicat.

"Pour rappel, l’UNSA AERIEN SNMSAC (Union des Syndicats Autonomes – Syndicat du Personnel Navigant Commercial - PNC), a pris la décision de déposer le 27 décembre, un préavis pour un mouvement de grève annoncé à compter du lundi 2 janvier 2017 (00h01, heure locale Saint-Denis de la Réunion) et ce pour une durée illimitée.

A l’initiative de la Direction Générale et dans une logique de poursuivre le dialogue amorcé déjà plusieurs semaines en amont, une réunion s’est tenue (le 28 décembre) avec pour objectif de mieux comprendre les attentes concrètes pouvant découler des revendications exprimées et éclaircir les raisons et motifs de ce mouvement.

"L’attitude du syndicat (...) est incompréhensible"

Ce préavis intervient en effet, alors que l’entreprise a tout juste à la mi-novembre clôturé ses NAO sans qu’aucune des revendications n’aient été exprimées. Tous les syndicats sans exception, ont pu alors se mettre d’accord sur la nécessité d’adopter une position responsable et de modération salariale, compte tenu du contexte de future concurrence.

L’attitude du syndicat UNSA, qui seulement 15 jours après, sollicite l’ouverture d’un protocole de prévention de conflit sur la base de nouvelles demandes, pesant 2,5 Millions d’Euros soit 13 % de la masse salariale du Personnel Navigant Commercial, est incompréhensible.

(...) Après de longues discussions, les points durs du désaccord ont pu être mieux cernés sans pour autant laisser entrevoir une sortie de crise :

- Le renforcement de la composition des équipages sur la liaison Mayotte-Paris, alors que celle-ci est déjà, depuis 8 mois que la ligne existe, bien au dessus des normes de la profession et de toutes les compagnies françaises.

- La demande d’embauche définitive de 35 hôtesses et stewards, actuellement employés en CDD saisonnier. Soit une demande d’augmentation de plus de 10% de l’effectif total PNC, alors que son activité, comme celle de toute compagnie aérienne, extrêmement saisonalisée, ne justifie pas un tel niveau d’embauche à temps plein.

Dans cette situation de blocage, la Direction Générale en responsabilité se prépare à gérer la suite du conflit et reste ouverte à tous dialogues et négociations.

"Minimiser les impacts et garantir le transport de ses passagers"

Air Austral tient par ailleurs à rassurer sa clientèle et rappelle, si le mouvement devait se confirmer, que l’entreprise mettra en œuvre tous les moyens nécessaires pour en minimiser les impacts et garantir le transport de ses passagers dans les meilleures conditions possibles.

Une cellule de gestion de crise est en place et se réunit quotidiennement. A ce stade, la compagnie prévoit d’assurer le transport de la totalité de ses passagers et les tiendra informés de toute évolution de la situation. Des options d’affrètement ont en effet déjà été prises pour pallier aux éventuelles perturbations.

" Au plus fort de la saison, à quelques jours de la fin de l’année, période au cours de laquelle de nombreux réunionnais souhaitent prendre des vacances et s’offrir le voyage qu’ils préparent depuis de longs mois, je déplore le maintien de ce mouvement à ce stade alors que nous avons tout fait pour éviter cette extrémité. Les points durs du conflit désormais mieux cernés, je souhaite que le syndicat revienne à la raison, ces demandes restant totalement surprenantes. Je suis conscient par ailleurs des efforts qui sont demandé à l’ensemble du personnel, mais le contexte de forte concurrence nous y contraint", Marie Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral"

Communiqué Air Austral

mots clés de l'article : Unsa , air austral , grève , Actus Reunion

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous