Air Austral : Le syndicat "fait le choix de la grève malgré tous les efforts de la direction"

Air Austral

Après le dépôt d’un préavis de grève par le syndicat Unsa, Air Austral se prépare à une grève illimitée de son personnel navigant à partir du 2 janvier. Les deux parties ne sont toujours pas parvenues à un accord, ce samedi 31 décembre 2016. Dans un communiqué que nous publions ci-après, la compagnie déclare qu’elle "assurera le transport de tous les passagers". Air Austral estime que c’est le syndicat qui "fait le choix de la grève malgré tous les efforts de la direction".

 

Afin de tenter de mettre fin à ce conflit et trouver une porte de sortie convenable, une nouvelle réunion de négociation, initiée par la direction générale, s’est tenue ce vendredi 30 décembre après-midi, au cours de laquelle la direction a fait des avancées significatives.

 

Malgré cela, après pourtant, un débat de 3 heures, au cours duquel les arguments de chacun ont été entendus, le syndicat UNSA reste campé sur ses demandes sans conditions et a fait savoir dans la nuit, son intention de maintenir la grève.

 

La direction regrette cette décision pour la compagnie dont le coût dépasse déjà le demi millions d’euros par jour.

 

Après plusieurs mois de discussions avec ce syndicat, elle s’interroge sur les véritables motivations de ce mouvement. La guerre syndicale qui l’anime et la recherche de légitimité à l’approche des élections professionnelles de 2017, ne justifient pas la fragilisation de son outil de travail, qui fait vivre plus de 850 familles réunionnaises.

 

Les demandes excessives de l’UNSA et son absence de volonté de compromis démontrent à elles seules une volonté de nuire, qui, malheureusement, fragilise directement la compagnie et par voie de conséquence, les emplois de leurs collègues non grévistes.

 

Pour exemple, le manque de personnel dénoncé par le syndicat est infondé : l’UNSA demande une composition équipage de 10 PNC sur Boeing 787, alors que la règlementation française et européenne qui définit le minimum requis conformément aux normes de sécurité, en impose 6 sur ce type d’avion, que la plupart des compagnies exploitant cet appareil en utilisent 8 et qu’Air Austral en programme 9 sur chaque vol, se positionnant ainsi déjà bien au dessus des ratios légaux et commerciaux.

 

Que dire d’une demande de titularisation de 35 CDD saisonniers à temps complet sans condition, alors que la compagnie a un programme de vols réduits, 7 mois dans l’année, et que son propre personnel en CDI gagnerait à être plus utilisé.

La direction, reste néanmoins disposée à travailler sur les voies de sortie du conflit, si telle est la volonté des meneurs du mouvement.

S’agissant du fonctionnement de son programme des vols sur la période pouvant être impactée, à savoir à compter du lundi 2 janvier, Air Austral confirme qu’elle sera en mesure d’assurer le transport de tous ses passagers en limitant au maximum toutes perturbations. Elle se fixe clairement pour objectif de proposer une solution de transport le jour prévu du voyage et autant que possible aux horaires prévus.

La compagnie a d’ores et déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour minimiser les impacts et opérer dans les meilleures conditions de confort possible pour le passager. Au-delà de l’optimisation de sa propre flotte, la

compagnie a par ailleurs déjà confirmé des d’affrètements sur des compagnies européennes afin de garantir l’opération de tous ses vols longs courriers. Le premier appareil sera en place dès demain.

 

Une cellule de gestion de crise est en place et se réunit quotidiennement. Elle sera en mesure, avant la fin de cette journée du samedi 31 décembre 2016, de transmettre des informations claires et précises, chaque jour, sur le fonctionnement des vols de la période pouvant être impactée.

Les passagers seront de façon systématique informés individuellement en cas de perturbations sur leur vol par la compagnie au moyen de messages SMS et/ou par mail. Des mesures commerciales sont par ailleurs déjà mises en place pour permettre aux passagers qui le souhaitent, de reporter leurs voyages sous réserve de disponibilités.

" J’ose croire que ce syndicat reste conscient de la gravité de la situation qui fragilise la pérennité de notre entreprise, de ses emplois directs et indirects. La grève n’est pas un jeu, et encore moins un automatisme dans le cadre de négociations. Je lance un dernier appel à la raison et leur demande de cesser immédiatement ce mouvement. Mon obsession avec le personnel désormais, est de sortir de ces luttes de pouvoir internes stériles pour nous concentrer sur l’essentiel, ceux qui nous font vivre : nos passagers. Toutes les mesures sont maintenant enclenchées afin de garantir de toute façon leur voyage leur transport et ce en limitant au maximum les perturbations. Mes pensées vont également à tous les salariés de l’entreprise, qui en cette période de fêtes et premiers jours de l’année 2017 devront redoublés d’efforts pour permettre à notre clientèle, qui préparent leurs déplacements pour beaucoup depuis des années, puissent voyager sereinement. ", Marie Joseph Malé, Président Directeur Général d’Air Austral

mots clés de l'article : Actus Reunion

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous