Air Austral : Les négociations sont "interrompues"

photo imaz press reunion

Le conflit semble ne plus en finir chez Air Austral. Alors que le mouvement initié par l’UNSA perdure, une nouvelle réunion de négociations a été proposée par la direction ce vendredi 6 janvier 2017. Si la communication de la compagnie assure que les pilotes ne devraient pas prendre part au mouvement, le SNPL (Syndicat national des pilotes en ligne) indique que certains devraient se mobiliser. A 17 heures, les négociations n’avaient toujours pas repris, "la direction n’étant pas d’accord avec la composition de la délégation proposée par l’Unsa pour reprendre les discussions", expliquent les grévistes.

17 heures : Pour la direction, qui s’exprime dans un communiqué, "l’Unsa, convié ce jour par la direction à poursuivre les négociations refuse encore une fois la rencontre. Afin de poursuivre les négociations entamées hier, La direction Générale a convié comme il avait été convenu, l’UNSA à une rencontre cet après-midi à 14h30 sur la base du même tour de table. Coup de théâtre, l’UNSA exige une nouvelle fois le changement de la composition de sa délégation de négociation. Par ailleurs, le syndicat revient sur toutes les discussions. Les discussions sont à ce stade pour ces raisons interrompues".

De son côté, l’Unsa estime que le refus de négocier vient de la direction. "Hier, la composition de la délégation était la même. Nous avons souhaité être accompagnés d’un pilote, la direction a refusé. J’ai bien spécifié que nous acceptions de discuter sans ce salarié pour cette fois, mais que si les discussions devaient reprendre aujourd’hui, ce serait avec lui. Hier, je me suis pliée à leurs exigences, maintenant, il faut qu’eux aussi fassent un effort", estime Marie-Noëlle Wolff. "Nous prenons cela comme un refus de négocier, expliquent les grévistes. Ils considèrent qu’ils peuvent tenir 17 jours, et qu’on s’essouflera avant eux. Nous sommes prêts à rester mobilisés tout le week-end". 

Des "désistements" parmi les grévistes

Selon la direction,"de nouveaux désistements ont été enregistrés ramenant le nombre de grévistes à 158 PNC grévistes, 0 PNT grévistes, 16 personnels sol grévistes pour la journée du 6 janvier, 4 personnels sol grévistes pour la journée du 7 janvier. A noter par ailleurs que SNPL a marqué son soutien au mouvement de l’UNSA sans pour autant appeler les pilotes à rejoindre le mouvement". 

L’Unsa explique ne pas vouloir "entrer dans une guerre de chiffres", mais compte toujours "205 PNC grévistes". D’autres corps de métiers sont également en grève, dont des salariés du centre d’appel et du "Quart ops". L’agence de Saint-Pierre est quant à elle fermée aujourd’hui. En plus du personnel navigant, une vingtaine de personnes du sol sont actuellement en grève, selon les dernières estimations des syndicats. 

Alors qu’aucune réunion n’a eu lieu avec les représentants de l’UNSA, une réunion se tient actuellement avec les représentants du syndicat CFDT, qui représente le personnel au sol. Elle a débuté aux alentours de 14h30 et n’était toujours pas terminée à 18h.

Dialogue social tendu depuis le 2 janvier

Depuis ce lundi 2 janvier 2017, le personnel naviguant commercial d’Air Austral est en grève. Tous les jours, ils sont plusieurs à se tenir devant le siège social de la compagnie, bien décidés à se faire entendre. Si le service communication se veut rassurante en indiquant que "les pilotes se sont retirés du mouvement", le SNPL (Syndicat national des pilotes en ligne) précise qu’ils pourraient bien prendre part au mouvement d’ici ce samedi.

 

Le programme des vols du 7 janvier 

Le programme des vols du 8 janvier

mots clés de l'article : Actus Reunion

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous