Accessibilité pour les personnes handicapées : des commerçants "intimidés" par des sociétés privées

Imaz Press

Dans un communiqué, la Préfecture de La Réunion soupçonne des sociétés privées d’intimider des commerçants prestataires de services et professions libérales, recevant du public concernant l’accessibilité des personnes handicapées dans leurs locaux. En effet des sociétés privées enverraient des courriers "anxiogènes" quant à leur non-conformité. Des prestations seraient ensuite facturées entre "600 et 900 euros". Ci-après, l’intégralité du communiqué de la Préfecture.

"Depuis décembre 2016, de nombreux commerçants, prestataires de services et professions libérales, recevant du public, ont été contactés par des sociétés privées les informant ne pas être en conformité avec la réglementation applicable en matière d’accessibilité pour les personnes handicapées.

Le courrier à caractère comminatoire et anxiogène, intimide les professionnels, pour se mettre en conformité d’avoir un contact téléphonique avec lesdites sociétés au cours duquel il leur est facturé une prestation d’une valeur comprise entre 600 et 900€.

Les services de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes sont sensibilisés par cette question et analysent le caractère éventuellement déloyal de ces pratiques.

Il est nullement obligatoire de faire appel à ces sociétés qui ne sont pas agréées par l’État. Il est recommandé aux professionnels destinataires de ce type de courrier, soit de ne pas y donner suite, soit de le faire en toute connaissance de cause.

Les personnes qui ont donné une suite favorable à la demande et qui estiment avoir été trompées peuvent adresser une réclamation à la direction départementale de la protection des populations (DDPP) du département d’implantation de l’entreprise à l’origine du courrier" prévient la préfecture.


Dans le communiqué, l’Etat rappelle d’ailleurs la réglementation en matière d’accessibilité :

"Tous les établissements recevant du public (ERP) quels que soient leur catégorie et leur type, et les Installations Ouvertes au Public (IOP) ont l’obligation d’être accessibles aux personnes handicapées depuis le 1er janvier 2015.

Tout ERP qui n’est pas aux normes doit faire l’objet d’un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) qui est un engagement de réaliser des travaux dans un délai déterminé, en conformité avec les règles d’accessibilité" termine le communiqué.

Toutes les informations et modalités relatives au dépôt de cet Ad’AP sont disponibles sur le site internet de la direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de La Réunion : www.reunion.developpement-durable.gouv.fr rubrique "habitat, logement, construction" / "accessibilité"

mots cls de l'article : commerçants , La Réunion , personnes handicapées , accessibilité , préfecture de la Réunion , arnaques , actualités , législation , Actus Reunion

voir galement en vido

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous