2015 - Charlie Hebdo, cible d’un attentat terroriste

Photo Imaz Press

L’équipe de journalistes et de dessinateurs du journal satirique Charlie Hebdo est la cible le 7 janvier 2017 d’une attaque terroriste sans précédent. 12 personnes, 2 policiers et 10 employés du journal, dont les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous, Wolinski et Honoré ont péri sous les balles des frères Kouachi.

Les victimes de la tuerie sont les dessinateurs Cabu, Charb, Honoré, Tignous et Wolinski, la psychanalyste Elsa Cayat, l’économiste Bernard Maris, le policier Franck Brinsolaro qui assurait la protection de Charb, le correcteur Mustapha Ourrad, Michel Renaud, invité au journal, et Frédéric Boisseau, agent de maintenance. Le policier Ahmed Merabet, est égaement tué. Le bilan s’élève à douze personnes assassinées et onze blessées, dont quatre grièvement.

Très vite, le hashtag #JeSuisCharlie était partagé massivement sur Twitter, devenant un emblème de la liberté d’expression alors qu’un autre jihadiste, Amédy Coulibaly, tuaient cinq personnes les jours suivants à Montrouge puis à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes à Paris.

Les frère Kouachi seront tués par le GIGN, lors de l’assaut donné dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële, lieu de leur retranchement, le 9 janvier.

Deux ans après le drame, la rédaction de Charlie Hebdo publie 50 000 exemplaires dans les kiosques chaque semaine et 50 000 numéro vendus sur abonnement.

mots clés de l'article : attentat , terrorisme , liberté d’expression , La Réunion , journal , journaliste , actualités , Charlie Hebdo , djihadistes , je suis charlie , Kouachi , Actus Reunion , ça s’est passé un

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous