Grippe aviaire : près de 700 communes touchées par l’abattage préventif

© AFP/Archives - REMY GABALDA

La zone d’abattage préventif des canards et des oies destiné à endiguer l’épizootie de grippe aviaire dans le Sud-Ouest, a été étendue à 685 communes au total, selon un arrêté publié jeudi au Journal officiel.

La liste de communes concernées s’est allongée de 76 communes supplémentaires par rapport à la semaine précédente, d’après un décompte effectué par l’AFP.

La quasi-totalité des localités ajoutées sont situées dans le département des Pyrénées-Atlantiques (74 à 204 communes).

Le département des Landes, premier producteur de foie gras, reste le plus touché (2 à 267 communes).

La zone d’abattage n’a pas été modifiée dans le Gers (161 communes), les Hautes-Pyrénées (48 communes) et la Haute-Garonne (5 communes).

Repéré fin novembre sur des oiseaux sauvages, le virus H5N8 se propage depuis dans les élevages de palmipèdes du Sud-Ouest.

Au 14 mars, 410 foyers infectieux avaient été recensés dans des exploitations agricoles, en majorité dans les Landes, et 49 cas dans la faune sauvage.

La France a lancé le 4 janvier une politique d’abattage massif et préventif de palmipèdes dans la zone, pour tenter d’enrayer cette épizootie. Celle-ci a été introduite par les oiseaux migrateurs et souvent transmise par les déplacements d’animaux d’un élevage à l’autre.

mots clés de l'article : agriculture , élevage , animaux

à voir également en vidéo

newsletter actu Réunion

le meilleur de l’actualité péi, sélectionnée pour vous : actu, buzz vidéo, sorties ciné…

suivez-nous